Je ne sais plus trop sur quel pied danser. Je ne sais réellement plus quoi penser.

Je t'ai fais souffrir, énormément, alors que j'ai tout fait pour que tu t'attaches à moi, car moi je l'étais, alors je voulais que cela soit réciproque. Je voulais vivre une belle histoire avec toi, et je t'ai laissé pour un autre. Duquel je suis dingue désormais. Mais tu es toujours dans ma tête et dans mon coeur malgré tout. Et c'est pas près de changer. 

Mercredi ou jeudi je te vois pour la première fois. C'est spécial toi et moi. On passe notre temps à se disputer, à se prendre la tête, se chamailler alors que nous ne pouvons pas vivre l'un sans l'autre. Je me pose un tas de questions très bizarres en ce moment. Je me dis que si nous nous mettons ensemble, peut-être arriverai-je à l'oublier, enfin? C'est horrible de faire ça, je sais. Quelque part.. Je me servirai de toi. Et d'autre part non. Car j'en ai toujours eu envie, avant qu'il arrive. Je pense que le fait de l'avoir vu avant de te voir toi a tout changé. Si seulement nous nous étions vu plus tôt, tout aurait été différents, j'ignore comment j'aurais été à l'heure où j'écris ce texte, mais une chose est sure, je n'aurais pas pu être plus malheureuse que je le suis aujourd'hui. 

J'ai hâte de te voir. Hâte mais tellement peur. Depuis que je te parle de lui sans cesse, depuis que je t'ai trahis, tu me fais croire que tu es en couple, qu'elle te rend heureux et que tu es amoureux. Mais je sais que c'est faux. Tous tes ami(e)s m'ont dit que tu avais énormément de mal à te mettre en couple, à être avec quelqu'un. Toi aussi tu me l'as dis d'ailleurs. Alors je crois pas que tu puisses passer de moi à une autre en l'espace d'une semaine. Moi oui je peux. Car justement, j'ai tendance à me mettre en couple trop vite et du coup vivre des histoires qui ne me conviennent pas. 

Mais toi et moi nous nous ressemblons énormément. Peut-être trop, ou peut-être pas assez. J'ai peur de ressembler trop à quelqu'un désormais. Car c'est aussi pour ça qu'il m'a quitté :"On est trop pareils, les mêmes réactions, mêmes personnalités, alors sur long terme ça ne fonctionnera pas." C'est ce qu'il m'avait dit. Alors j'ai peur maintenant tu sais, j'ai peur. 

J'écrirai de nouveau sur ce blog quand tu sera parti.